Zalcman (Moshé)
Histoire véridique de Moshé [pdf]
Ouvrier juif et communiste au temps de Staline
ISBN 978-2-86222-004-8, 140 x 215, 292 p.   15 €
1977

 

Pendant près de dix ans à Paris, un vieux juif a occupé le temps libre que lui laissait son métier de tailleur à écrire le livre de sa vie, le livre de sa traversée du siècle. Voilà un récit unique qui nous vient de ce qui sera peut-être la dernière génération des Juifs polonais nés en Pologne ; voilà l’évocation de cette longue marche du stalinisme qui mena bon nombre de ces Juifs des synagogues de Pologne aux camps de déportation soviétiques.
Moshé, né à Zamosc en 1909, raconte cette histoire d’amour entre un peuple et la révolution. Il nous raconte la Pologne des Juifs et des militants, où depuis mille ans campent quelque trois miliions de Juifs harcelés par des Polonais qui n’en finissent jamais de cuver leur antisémitisme. Alors, pour expurger le monde de ses injustices sociales et raciales, Moshé a choisi le communisme. Il est de ces hommes tutoyés par la victoire d’Octobre toute proche ; la génération des héros, des martyrs, des tchékistes aussi.
Poursuivi pour ses activités politiques, Moshé fuit la Pologne en 1929, la veille de son procès. Réfugié en France, il travaille et milite dans la M.O.L. et dans le Secours rouge. En 1933, il gagne l’U.R.S.S., est arrêté en 1937. Il restera dix ans au goulag, mais il n’aura pas renié son passé militant.
Le témoignage de Moshé Zalcman se situe sur un autre registre que celui d’Alexandre Soljénytsine. Plus qu’à la Terre mère, son espoir le rattache à l’universel, à la circulation des hommes et des idées.



Thèmes : Littérature