Lire un extrait de ce numéro »

n° 44.
octobre 1980


Une justice en trompe l’œil
Le secret du dossier des mineurs


Lamarche-Vadel (Gaétane)


Partant du dossier du secret des mineurs cités en justice, le dispositif judiciaire est décrit ici comme un trompe l’œil : vraie justice parce qu’elle en reprend toutes les formes (pluralité des juridictions, défense…), fausse parce que les acteurs récitent tous le même texte (aide, conseil, protection…).
Le secret des dossiers est apparemment centré sur la protection de la vie privée de l’enfant et de sa famille. A partir d’interviews du personnel de l’Education surveillée, d’avocats, de magistrats, sur la base de lois et de documents créant et décrivant les tribunaux pour enfants, il est montré comment toutes les justifications du secret ne le justifient pas mais l’ont institué.



Commander   Comment commander ?


Retour à la liste des numéros »

SOMMAIRE


Introduction

Liminaire

Les dossiers : constitution, circulations
Secret de Polichinelle

Enfance secrète
Le cercle judiciaire

Atout secret : la famille exclue
Du non-contradictoire
« Pas tout dire » — au mineur
La mise au secret


Secrets intérieurs
Les fuites
« Pas tout écrire » — au juge


Le secret partagé
La transparence
Réthorique du secret
Ruptures


Corps creux

Au fond le secret
Le secret enchâssé
Le trompe-l'œil


Mascarades
Recherche du secret
Les fausses vérités


Justice d'exceptions
Droit commun droit des mineurs : Ecarts et parentés
La démultiplication du Même
Justice en trompe-l'œil


La boucle
Tribunaux cathartiques
Le filet


Annexe
Bibliographie
Table des illustrations